Espaces Mentaux

Recherche



Sculptures, béton et verre ; et essais de projection sur matière


Ce lieu construit est une référence évidente aux « arts de la mémoire » ; « artes memoriae » connus depuis l’Antiquité. Dans l’Ad Herennium, un texte (à tort) attribué à Cicéron, explicite une technique qui s’adresse en priorité à l’orateur ; “Afin de mémoriser son discours, celui-ci doit se représenter un bâtiment (de préférence un bâtiment qu’il connait bien); il y choisit un certain nombre de lieux (loci) précis, se succédant dans un ordre déterminé, et il place dans ces lieux des images (imagines), aussi frappantes et inhabituelles que possible, qu’il aura lui même conçues de façon à y associer des notions et des arguments de son discours. Au moment où il prononce son discours, l’orateur n’a plus qu’a parcourir mentalement son bâtiment de mémoire pour retrouver chaque argument à sa juste place — ce qui explique, point décisif pour la réflexion présente, que le choix et l’ordre des lieux sont essentiels : ils doivent rester fixes alors que les images confiées à chaque lieu peuvent (et doivent) changer en fonction des discours à tenir et, donc, des arguments à mémoriser.”




@barbaraleclercq