Introduction


    Mon regard se porte toujours sur un temps de transition, s’insère dans un passage d’un état à un autre, et en extrait alors les possibilités. Ainsi, Le médium du dessin me permet de prélever dans le réel, de fouiller ce qu’il nous donne à voir, afin en quelque sorte de contourner l’ordre établi. Cette démarche à temporalité lente explicite les failles, décortique le visible, ce qu’il cache, par sorte de processus palimpseste. Dessiner c’est construire, en « accumulant de minuscules portions d’espace » jusqu’à ce que quelque chose « prenne corps » ; c’est expliciter la tension inhérente à la constitution de l’image.

    Ainsi, nombres de rituels se mettent en place, déroulent et brouillent les limites du visible et de la perception. Décalquer ses propres hématomes ; raccorder des espaces épars, ritualiser le selfie érotique,  greffer une ruine à d’autres…

    Le sujet ne prend jamais le pas sur la mise en scène. Il ne se révèle pas d’emblée, mais doit être cherché soit dans les marges ou le hors-champ de la surface de l’image, soit dans les indices agencés lors de la constitution de celle-ci. Ce dernier paramètre temporel de l’acte de dessiner est l’expérience d’une image qui se consolide, ou non, dans la mémoire.


Publications


Juillet 2019 - Newsletter at Cargocollective webdesign platform (https://cargo.site/101)



Expositions collectives


Juin 2019 - Exposition “L’Intervalle.mov”
Vues de l’exposition




Octobre 2018 - Exposition “Temps de Plomb” du collectif l’Intervalle dans le cadre de l’appel à projet “Que faire après la révolte?” organisé par JhMj Dar. 

Mai 2018 - Exposition collective, festival Résonnance,  espace  @ La Vallée, Bruxelles 

Mars 2018 - Exposition ”L’Intervalle”  du collectif l’Intervalle dans le cadre du BCL Festival, à ULB, Bruxelles (en détail dans L’Intervalle)
Vue de l’expositions, projets communs de Barbara Leclercq, Paul Gérard, Lucas Mesdom et Mehdi Gorbuz. 






Février 2018 - Exposition Collective Artopenkunst à l’espace @ Vanderborgh, Bruxelles
L’Intervalle, vue des projets personnels de Lucas Mesdom et Mehdi Gorbuz



@barbaraleclercq